Le journal turc "le radikal" : la brigade d'Ali Al-Akbar représente une alliance chiite, sunnite et chrétienne.

1756 2016-03-02

Après avoir fait un tour effectué par le département du Média international dans les villes de Karbala, de Najaf, de Bagdad, de Tekrit et de Beiji, l'écrivain et l'analyste turc Fahim Tushkin a déclaré après peu de temps, la vision portée par Al-Sayed Al-Sistani , a été bien évidente par la Fatwa qu'il a lancée dans la quelle beaucoup de jeunes hommes se sont engagés volontaires pour défendre le pays , après que l'organisation terroriste Daesh  ait emporté les villes de Mossoul ,Al-Ramadi et Tekrit .

Dans l'article écrit par lui et publié dans ce journal le radikal l'ex-chef de la brigade Ali Al-Akbar, M.Qassim Muslih  dit nous n'appartenons pas à aucune  partie mais nous avons rejoint la mobilisation populaire composée des volontaires pour  défendre le pays et sa terre sainte. Nos forces passent 45 jours en entraînement avant de se lancer dans la bataille et donc nous sommes liés au bureau du premier ministre.

Nous nous sommes soulevés pour défendre la ville de Samarra et le Saint Sanctuaire de l'Imam Askari après la menace de Daesh qui a occupé les villes de Mossoul et Tekrit l'an dernier et était à proximité de Samarra. Il est bien connu ce que Daesh a fait de violer les femmes, de tuer les milliers des hommes et des enfants, d'exploser les mosquées, les Saints Sanctuaires et les églises, soit à la ville de Mossoul ou en autres villes. À savoir que nous défendons aussi les habitants sunnites dans ces régions quand nous avons poursuivi la marche et les triomphes depuis la région de Jerf Al-Nasr (auparavant appelé Al-Saghar) au sud de Bagdad puis la libération des régions à Tekrit et à Beiji et en passant par les montagnes de Makhoul, du contrôle de Deash. >> .

Cet écrivain a expliqué à propos de l'engagement des autres tribus  dans la bataille  << Haj Muslih dit : des milliers des citoyens sunnites appartenant aux tribus de Shamer et Anza combattent au côté de nous, en affirmant qu'ils sont toujours prêts jusqu'à la libération de Mossoul. Cette attitude est à la suite de mauvaises intentions que Daesh manifeste en oppressant ces tribus  assujetties à eux quand il a demandé 10 filles de chaque tribu pour le mariage de ses combattants étrangers. Du coup, les habitants de ces régions espèrent que l'état irakien  reprend le pouvoir.

Par rapport aux états unis, des doutes planent sur leur rôle sérieux dans la guerre menée contre Deash. Nos informations indiquent que les américains sont impliqués dans leur soutien. A Tekrit, dès que les forces de la mobilisation populaires ont pu à peine y enfoncer, les américains ont envoyé des avions pour sauver certains chefs de Deash assiégés là . Ils ne veulent pas mettre fin à la guerre mais contrairement, ils veulent la mettre à long terme pour but de diviser la région. >>.  

Concernant les accusations portées contre la mobilisation populaire de  détruire et de brûler les régions indiquées, Haj Qassim affirme qu'au contraire, les régions et leurs habitants sont protégés par la mobilisation et quand Deash se retire de n'importe quelle région, il se met à miner les maisons et à exploser les rues et alors tout avant de s'enfuir.

 Par conséquent,  Al-Sayed Al-Sistani lance une fatwa qui interdit de se saisir des biens des citoyens n'importe où et  à la quelle tout le monde s'est soumis. Sous notre supervision directe, 1300 familles ont pu rejoindre  leurs habitations à la ville de Tekrit libérée par les mains fortes des forces de la mobilisation. Cela s'est bien documenté chez nous par des enregistrements et des fiches.

  Par rapport de la ville de Mossoul, l'affaire a été de plus en plus en ramification << d'une part, la Turquie qui joue un rôle négatif quand elle présente une aide à Daesh constitue, avec les états unis et l'Israël, la raison de la souffrance en Syrie et en Irak. D'autre part, le président de Kurdistan M.Massoud Barazani, pour des grands bénéfices acquis et des terres dehors de la ville, a joué son rôle déjà comploté dans la chute de la ville de Mossoul, en croyant qu'il pourrait les maintenir pour toujours  >>.  

Commentaires
Changer le code
les commentaires de facebook