Offrir une vie décente aux familles des martyrs de la guerre contre Daech est un grand devoir national et moral

652 2017-12-23

A propos de la déclaration de la victoire sur le terrorisme,  la Référence religieuse suprême souligne  trois nécessités : la nécessité de prendre soin des familles des martyrs, la nécessité de bénéficier des expériences et des énergies de la Force populaire et la nécessité de limiter les armes à  l'État.

 

Le second sermon de la prière du Vendredi (26 Rabi’i Awal 1439 AH / 15 Décembre 2017) a été prononcé par Cheikh Abdul Mahdi Al Karbalaï  dans le Saint Sanctuaire Husseinite. Son Eminence  a dit :

-         Il y a quelques jours, on a officiellement annoncé la libération de la dernière partie du territoire irakien du contrôle de l’organisation terroriste Daesh.  À cette occasion, nous nous adressons à vous :

-         Après plus de trois ans de combats féroces, de sacrifices de tout ce qui est précieux et de faire face à diverses difficultés et défis, vous avez gagné la guerre contre la force terroriste la plus dangereuse qui avait ciblé l’Irak, son passé, son présent et son futur.

-         Vous avez gagné grâce à votre volonté solide et grâce à votre détermination ferme  à préserver votre patrie, votre dignité et vos sacrés.  Vous avez gagné grâce à vos grands sacrifices de vos vies et des vies de vos enfants. Alors vous avez incarné les images les plus sublimes de l’héroïsme et  de l'altruisme et vous avez écrit l'histoire de l'Irak moderne avec des lettres de gloire et de dignité et le monde restait stupéfait devant votre force, votre patience, votre courage et votre croyance en votre cause jusqu'à ce que la grande victoire ait été réalisée  après qu’elle eût été considérée, par beaucoup, comme hors d'atteinte, mais vous en avez fait une réalité tangible en un temps relativement court, vous avez ainsi conservé la dignité et la fierté du pays et maintenu l'unité de sa terre et de son peuple.

-         Nous remercions tous ceux qui ont joué un rôle actif et assistant dans ce grand exploit,  les intellectuels, les médecins, les poètes, les écrivains, les journalistes et les autres.

-         Nous remercions tous les frères et les amis qui ont soutenu l'Irak et son peuple dans son épreuve avec le terrorisme du Daech nous demandons à Dieu Tout-Puissant d’éloigner le mal de tous.

-         La victoire sur Daesh ne représente pas la fin de la bataille contre le terrorisme et les terroristes, mais cette bataille continuera aussi longtemps qu'il y a des gens qui ont été trompés par  l’embrassement de l’idéologie extrémiste qui n'accepte pas la coexistence pacifique avec les autres.

-         La lutte contre le terrorisme doit être menée en s'attaquant à ses racines intellectuelles et religieuses tout en asséchant ses sources humaines, financières et médiatiques, ce qui nécessite de travailler selon des plans professionnels bien planifiés pour atteindre les résultats souhaités.

 

En conclusion, le discours de la Référence religieuse suprême a souligné la nécessité de prendre soin des familles des martyrs «Offrir une vie décente aux familles des martyrs de la guerre contre Daech est un grand devoir national et moral», la nécessité de bénéficier des expériences et des capacités des membres de la Force populaire en les joignant à l'armée et la nécessité de limiter les armes à  l'État.

Commentaires
Changer le code
les commentaires de facebook